Archives pour les vendeurs

Les questions à poser à votre courtier immobilier

Comme les 5 doigts d'une main sont différents, sachez que pour vendre une maison ou un condo, chaque courtier immobilier se diffère autant de par sa personnalité que ses compétences. Le choix que vous ferez pourrait soit vous faire économiser beaucoup de temps et argent, ou bien à l'inverse vous en faire perdre énormément au moment d'acheter ou de vendre votre maison ou votre condo.


Nous voulons vous aider à avoir en mains les bonnes informations afin de prendre la bonne décision. Après tout, donner le mandat à un courtier immobilier, c'est aussi comme embaucher un professionnel d'un autre domaine : vous êtes le patron, vous avez le choix... De plus, le professionnel que vous aurez choisi aura entre ses mains une des transactions les plus importantes d'une vie!

Voici donc la liste des 10 questions à poser avant de choisir un courtier immobilier.

  1. En quoi êtes-vous différend des autres courtiers? Et pourquoi quelle raison devrais-je inscrire ma propriété à vendre avec vous?
    Le marché immobilier évolue continuellement. Quel plan de mise en marché votre courtier peut-il vous offrir et en quoi se démarque-t-il favorablement face à la concurrence dans votre secteur? Qu'est-ce que ce courtier peut vous offrir de plus que ses concurrents afin que vous vendiez votre maison rapidement, et ce, au meilleur prix et avec les meilleures conditions?
  2. Quels sont les états de service et la réputation de votre équipe dans mon secteur?
    Presque toutes les équipes de courtier immobiliers se déclarent les meilleures, les numéros 1, celles ayant le plus grands nombre de ventes de maison, les plus performantes, etc... Il est donc fort probable vous soyez immunisé contre ce genre de renseignement.
    Évidemment, parce que vous voulez vendre au meilleur prix, avec les meilleures conditions, et le plus rapidement possible, vous devez demander à un courtier immobilier de l'Équipe Belzil de vous offrir PLUS QUE DES PROMESSES... DES RÉSULTATS.
  3. Quel est votre plan de mise en marché pour la vente de ma maison ou de mon condo?
    Quels sont les moyens utilisés pour véhiculer votre propriété à un maximum d'acheteurs potentiels en comparaison avec ses concurrents? Quels sont les médias qui sont utilisés pour annoncer votre propriété (journaux, hebdos, sites Internet, etc.) Comment peut-il évaluer l'impact de ses publicités dans chacun d'eux?
  4. Qu'est-ce que son équipe a vendu dans les environs??
    Votre courtier devrait pouvoir vous soumettre une liste complète des propriétés vendues et de toutes les ventes de maison et de condo comparables dans le secteur concerné. Laissez-nous vous démontrer nos statistiques gagnantes!
  5. Qui contrôle la publicité : vous ou moi?
    Votre courtier doit être en mesure de pouvoir créer ses propres publicités à l'intérieur de son bureau, alors votre maison ressortira du lot, mais obtiendra la visibilité suffisante pour concurrencer les autres maisons et condos annoncés chez les autres courtiers immobiliers.
  6. Quelle est la moyenne du ratio prix vendu / prix demandé pour les propriétés dont vous avez eu le mandat?
    Cette information, produite par la CIGM, permet de savoir si votre courtier vend au-dessus ou au-dessous de la moyenne. Ainsi, vous pourrez prédire assez justement combien vous recevrez pour votre maison à vendre.
  7. Combien de temps vous faut-il, en moyenne, pour vendre une maison?
    Demandez à votre courtier s'il a des statistiques de ventes provenant de la CIGM permettant de savoir aussi en moyenne quel pourcentage du prix demandé il obtient en vendant une maison ainsi que le délai moyen de transaction de ses maisons et condos à vendre. Sa performance sur cette question vous permettra de prédire la durée durant laquelle votre maison sera sur le marché et à quel pourcentage du prix demandé vous pourriez vendre votre propriété.
  8. Avec combien de clients acheteurs votre courtier transige-t-il en ce moment?
    Évidemment, plus une équipe de courtiers immobiliers a de clients acheteurs actifs, meilleures sont les chances de vendre votre maison rapidement. Cela permettra de créer de l'intérêt, un peu comme lors d'une vente aux enchères quand plusieurs acheteurs potentiels se retrouvent intéressés à faire une offre au même moment. Demandez à votre courtier de vous expliquer la stratégie qu'il utilisera pour attirer des clients.
  9. Pouvez-vous me fournir une liste de vos anciens clients ayant vendu leur maison pour obtenir des références ?
    Demandez à voir cette liste de maisons vendues et faites quelques appels. Nous sommes fiers du travail accompli avec nos anciens client, et vous pouvez visionner nos témoignages de clients satisfaits sur notre site internet.
  10. Que se passe-t-il si je ne suis pas satisfait de votre travail de courtier immobilier? Quelles sont les possibilités d'annuler le contrat?
    Méfiez-vous, vous êtes le client et vous devriez avoir entièrement le choix d'annuler le contrat en cas de désaccord ou insatisfaction.

Engager les services d'un courtier immobilier est déjà bien, mais sachez aussi qu'engager une équipe de courtiers immobiliers, tel que l'Équipe Belzil, est beaucoup plus profitable pour vous. Pourquoi? Vous bénéficiez du service et du travail d'une équipe complète qui vise à vendre votre maison ou condo rapidement, et ce, au coût d'un seul courtier.

Alors le choix est entre vos mains... l'Équipe Belzil est déjà prête à passer à l'action! L'êtes-vous?

Guide pratique du vendeur

La vente d'une propriété nécessite de la préparation ainsi que de la planification. Il est aussi d'une grande importance de bien s'informer afin de conclure votre transaction en toute quiétude.

Nous vous offrons la possibilité de consulter le Guide pratique du vendeur qui contient des informations pertinentes visant à diminuer les situations de stress lors de la vente d'une propriété.

Cliquez ici pour consulter le guide pratique du vendeur offert par l'ACAIQ.
(Association des courtiers et agents immobiliers du Québec)

Les 10 pièges à éviter lors de l'inspection d'une maison à vendre

L'inspection préachat est maintenant devenue essentielle lors du processus d'achat d'une maison ou d'un condo à vendre. Elle fait maintenant partie des étapes importantes lors d'une transaction immobilière et est effectuée par un professionnel qui est membre de l'AIBQ (www.aibq.qc.ca).

Cela consiste dans l'inspection des systèmes et composantes visibles et accessibles d'un immeuble, notamment :

La structure, l'extérieur, la toiture, la plomberie, l'électricité, le chauffage, la climatisation centrale, l'intérieur, l'isolation et la ventilation.

Que la maison que vous voulez acheter soit jeune ou âgée, l'inspection visera à identifier les défauts majeurs qui diminuent l'usage, la jouissance ou la valeur de la propriété ou qui pourraient présenter des risques pour la sécurité des occupants.

Si l'inspection permet d'identifier certains problèmes majeurs, ceux-ci pourraient s'avérer plus coûteux que vous l'auriez pensé... dans le cas contraire, si ces problèmes sont identifiés à temps et que vous pouvez y remédier, vous pourriez alors vous éviter bien des tracas quand arrivera l'inspection pré-achat de votre acheteur.

Voici les 10 pièges les plus fréquents à éviter lors de l'inspection visant à vendre une maison ou on condo.

1 Plomberie défectueuse
Une plomberie en mauvais état se détecte de deux façons : les fuites et les obturations. Une inspection visuelle peut détecter les fuites et un inspecteur évaluera la pression d'eau en ouvrant tous les robinets dans la salle de bain du dernier étage et en tirant la chasse d'eau.
Si vous percevez le son de l'eau qui coule, cela indique que les tuyaux sont trop petits. Si l'eau n'est pas claire lorsqu'elle sort du robinet, cela est un signe que les tuyaux sont rouillés, ce qui compromet sérieusement la qualité de l'eau.

2 Sous-sol humide
L'inspecteur examinera si les murs du sous-sol sont recouverts de dépôts blancs poudreux et pourra vérifier si vous êtes assez confiants pour entreposer des choses directement sur le plancher. Une odeur de moisi est presque impossible à éliminer.
Cela pourrait vous coûter de 200$ à 1000$ pour sceller une fissure de fondation selon sa gravité et son emplacement et vous pourriez débourser de 750$ à 1000$pour installer une pompe.
Quant à l'isolation complète par une membrane, les coûts pourraient varier de 5000$ à 15000$. Vous devez tenir compte de ces dépenses futures pour l'acheteur dans la fixation de votre prix.

3 Filage inadéquat
Votre maison devrait avoir un panneau électrique avec un minimum de 100 ampères et cela devrait être clairement identifié sur le panneau. Le filage peut être en aluminium ou en cuivre, ce dernier étant fortement recommandé.

4 Mauvais systèmes de chauffage et de climatisation
Les problèmes de chauffage sont causés soit par une isolation insuffisante soit par un système de chauffage inadéquat. Une fournaise propre et exempte de rouille sur l'échangeur est bon signe; néanmoins, un inspecteur pourrait recommander un examen plus approfondi de la fournaise.

5 Problèmes de toit et grenier mal ventilé
Les fuites dans la toiture peuvent avoir différentes origines: détérioration des bardeaux d'asphalte ou dommages causés par un entretien hivernal inadéquat par exemple.
Lorsque les gouttières ne sont pas fonctionnelles, cela se traduit par des problèmes quelquefois majeurs et la plupart du temps au sous-sol.
De plus, de l'humidité et de la moisissure peuvent apparaître dans le grenier dû à des lacunes d'isolation ou de ventilation du toit. Cela crée une usure prématurée du toit, de la structure et des matériaux. Les frais de réparation peuvent facilement dépasser les 2500$.

6 La pourriture du bois
Elle peut apparaître à de nombreux endroits (cadres de portes ou de fenêtres, frises, galerie, clôtures, etc.). L'inspecteur va généralement sonder les pièces de bois, particulièrement si celles-ci sont fraîchement peintes.

7 Travail de maçonnerie
Il est coûteux de faire de tels travaux. Mais ignorer ce genre de problème, c'est s'exposer à des complications : infiltration d'eau, cheminée bouchée par des briques, ou même effondrement de la cheminée sur le toit. Il peut être coûteux de rebâtir une cheminée ou même d'en refaire les joints.

8 Circuits électriques surchargés
Il y a risque de feu quand il y a plus d'ampérage tiré que prévu sur un circuit. Les circuits de 15 ampères sont les plus communs, avec un circuit double pour les poêles, sécheuses et les plinthes électriques. Cela peut coûter plusieurs centaines de dollars pour remplacer votre ancien panneau à fusibles.

9 Les systèmes de protection
L'inspecteur prendra note des systèmes de sécurité comme le système d'alarme, le détecteur de fumée ou de monoxyde de carbone. Il notera également la qualité des serrures sur les portes, les fenêtres et les portes patio. Les prix peuvent varier substantiellement d'un produit à l'autre. Avant d'acheter ou d'installer, consultez des experts dans le domaine.

10 Problèmes structurels ou de fondation
L'inspecteur examine toujours avec soin les fondations et l'état de la semelle de la maison, puisqu'il s'agit de l'assise même de la construction. Quand vous mettez votre propriété sur le marché, vous ne voulez pas qu'une mauvaise surprise, lors de l'inspection, en compromette la vente.

En ayant une bonne connaissance générale de ces 10 points, vous vous éviterez d'importantes déceptions et pourrez mieux ajuster le prix de votre maison on condo à vendre à son état réel.

Vendre avant d'acheter ou acheter avant de vendre sa maison ou son condo?

Voici deux situations qui présentent toutes deux des avantages intéressants. Vous hésitez à prendre une décision? Par quoi faut-il commencer? Doit-on vendre sa maison ou son condo d'abord ou faut-il avoir trouvé avant de vendre notre propriété?

La pire crainte d'un propriétaire est de vendre sa maison et de se retrouver dans la rue. Il opte alors pour la solution d'achat avant de vendre. Seulement qu'adviendra-t-il s'il ne vend pas à temps? C'est facile quand on peut se permettre 2 paiements hypothécaires!

Derrière ces 2 questions se retrouve souvent une grande inquiétude qui génère beaucoup de stress. Voyons ces deux situations et leurs avantages de plus près.

VENDRE VOTRE MAISON EN PREMIER. les avantages :
Tranquillité d'esprit. Le pouvoir de se concentrer sur l'achat d'une nouvelle maison. Connaître d'avance le montant net du produit de la vente de votre maison. Renforce votre pouvoir d'achat.

VENDRE VOTRE MAISON EN PREMIER. les inconvénients :
2 paiements hypothécaires en même temps en attendant de vendre sa première maison. Incapacité d'acheter une autre propriété avant la date de prise de possession de votre maison actuelle. Dépasser la prévision budgétaire d'achat prévue au depart. Grande source de stress qui peut être évitée.

L'Équipe des courtiers immobiliers chez Belzil vous propose un rapport qui démontre plusieurs options qui s'offrent à vous afin de prendre la meilleure décision.

Voici une situation courante: vous êtes déjà propriétaire. la famille qui s'agrandit, puis la maison que vous aviez acquise il y a quelques années ne convient plus. Que cela ne tienne, vous dites-vous, « on va chercher ailleurs ». Simple en théorie, acheter une nouvelle maison n'est pas aisée. Notamment sur le plan financier.

À défaut d'avoir un portefeuille bien garni qui vous permette d'acheter le nouveau bien immobilier sans attendre le produit de la vente de la maison existante, la plus grande prudence s'impose.

N'y allons pas par quatre chemins, il est beaucoup plus prudent de vendre sa maison ou son condo avant de jeter son dévolu sur un autre.

Avant de vendre sa maison, une bonne préparation La première étape à franchir lorsqu'on souhaite déménager est ainsi de faire évaluer correctement son bien immobilier. Jouez franc jeu et si vous optez pour une agence de courtiers immobiliers pour faire l'expertise. Insistez pour que l'on vous communique le prix qui paraît le plus raisonnable possible compte tenu du marché, sans fausse promesse.

Il est aussi important de mettre en ordre la maison, et ce, à tous les niveaux. La propriété n'est-elle pas dans une zone spéciale? La véranda est-elle conforme et dispose-t-elle des attestations requises? Autant de questions qui devront avoir été préalablement examinées avant la mise en vente. C'est pourquoi, encore une fois, la présence de courtiers immobiliers peut être appréciée.

Vendre sa propriété d'abord, mais à quel prix ? La seconde étape est naturellement de vendre sa maison ou son condo. Pour ce faire, tenez compte de l'estimation la plus basse faite par votre expert (courtier immobilier) de l'Équipe Belzil. Pour établir votre plan financier en vue d'acquérir un autre bien immobilier, mieux vaut être sûr de son coup et ne pas prendre de risques financiers inconsidérés.

Un prix trop élevé, engendrera un délai de vente plus long et risquerait de vous faire perdre la nouvelle propriété tant convoitée.

Les avantages du juste prix. Une propriété qui est inscrite au juste prix fera générer des offres concurrentielles qui pourront faire grimper le prix final. D'autres professionnels de l'immobilier seront très enthousiastes à l'idée de présenter votre propriété à leurs clients et par le fait même, votre propriété se vendra plus rapidement car elle sera plus accessible auprès des acheteurs.

Sans toit. Une fois le bien vendu, le produit de la vente peut servir pour acheter sa nouvelle maison. Mais entre le moment de la vente et celui de l'achat de la demeure convoitée, il peut s'écouler un laps de temps appréciable au cours duquel on se retrouve sans toit.

C'est vrai ! Mais l'on peut insérer des clauses dans le compromis de vente qui permettent de réduire ce risque. Il est possible d'insérer une clause selon laquelle les acheteurs reconnaissent aux vendeurs le droit de rester deux ou trois mois supplémentaires après la signature de l'acte qui, elle-même, se déroule environ 4 mois après la signature du compromis de vente. Ceci vous donne amplement le temps pour vous retourner et rechercher la nouvelle propriété. Vendre et acheter son condo ou sa maison deviennent alors des étapes beaucoup moins stressantes.

ET À L'INVERSE, ACHETER UNE NOUVELLE MAISON AVANT DE VENDRE. ?

S'il vous prenait malgré tout l'envie d'acheter une nouvelle maison avant de vendre l'ancienne, il est fort probable que vous devrez alors passer par un prêt pont. C'est un crédit qui fait la liaison entre l'achat de la nouvelle maison et la vente de l'ancienne. Mais pas à n'importe quelles conditions. D'abord, le prêteur s'attellera à savoir comment vous avez fait évaluer votre maison, et par qui. Et quel est le résultat de l'évaluation. Ensuite, le taux d'intérêt des prêts ponts sont 2 à 3% supérieurs à ceux des prêts hypothécaires. Bref, on n'est pas loin des tarifs pratiqués pour les prêts à tempérament. Pas donné n'est-ce pas?

Ce n'est pas tout. Le prêteur va exiger une garantie : mandat hypothécaire ou engagement d'une caution sont choses courantes.

Enfin, acheter une maison avant de vendre son condo ou son ancienne propriété expose le candidat à un risque important lorsqu'il approchera le marché. Par les temps qui courent, il vaut mieux être acheteur que vendeur. La pression repose sur les vendeurs, pas franchement à l'abri de mauvaises surprises quant aux prix qu'ils obtiendront finalement.

En tout état de cause, nous vous conseillons de commencer par vendre avant d'acheter une autre propriété. Faire le bon choix exige beaucoup de réflexion. L'Équipe des courtiers immobiliers chez Belzil peut vous éclairer dans ces étapes importantes. Que ce soit pour l'acquisition ou la vente d'une maison à Laval, sur la Rive-Nord ou ailleurs, nous serons heureux de vous aider.
Contactez-nous!

20 conseils pratiques pour faciliter la vente de votre maison ou condo

L'impression qui se dégagera de votre maison à vendre ou condo à vendre lors d'une visite sera des plus importantes. Il serait dommage de ne pas retenir l'attention d'un éventuel acheteur par quelques petites attentions de votre part.

Voici 20 conseils pratiques pour vous faciliter la vente de votre maison ou de votre condo. Ces conseils vous permettrons de rendre votre résidence beaucoup plus accueillante pour les visiteurs... et par la même occasion, vendre plus rapidement.

1 La première impression...
Souvenez-vous que la première impression des visiteurs est l'entrée principale de la maison, assurez-vous que tout soit propre et repeint s'il y a lieu. Votre gazon et l'aménagement paysager doivent être entretenus régulièrement. Assurez-vous que les feuilles mortes et les déchets n'apparaissent pas dans la cour arrière. S'il a neigé, bien nettoyer et enlever toute trace de glace dans les escaliers et l'entrée.

2 Montrez votre maison sous son meilleur jour...
Afin d'éviter les explications sur ce que pourrait avoir l'air votre maison, assurez-vous d'effectuer quelques retouches de peinture, de remplacer le papier peint endommagé, de réparer les fissures apparentes, de réparer les carreaux brisés et de tenir la maison toujours accueillante.

3 Laissez pénétrer les rayons du soleil...
Ouvrez les stores et les rideaux, le visiteur pourra constater comment votre maison est bien éclairée et gaie.

4 Réparez Les fuites d'eau...
Un robinet qui fuit altère l'apparence d'un bain ou d'un évier et laisse entrevoir une plomberie défectueuse.

5 Les moindres détails sont importants...
Prenez le temps de bien vérifier le fonctionnement de toutes les portes, tiroirs, fenêtres coulissantes et à battants. Réglez tous ces ajustements, votre maison prendra de la valeur.

6 La sécurité avant tout...
Assurez-vous que les descentes d'escaliers soient dégagées et que tout soit à l'ordre, car les visiteurs voudront voir les moindres recoins en toute sécurité. Il faut éviter tout accident et ne pas nuire au bon déroulement de la visite; une vente est en cours!

7 De haut en bas...
Mettez en valeur le grenier, éclairez le sous-sol et les autres espaces de rangement. Cela peut faire toute la différence.

8 Des armoires bien rangées...
C'est l'occasion de faire le ménage des armoires et montrer aux visiteurs qu'ils disposeront de bons espaces de rangement.

9 Rendez les salles de bain impeccables...
Ces pièces doivent être étincelantes de propreté, la robinetterie nettoyée, les fissures et les manques de calfeutrage réparés, les serviettes et la lingerie toujours propres.

10 Créez des chambre à coucher accueillantes...
Gardez ces pièces éclairées et propres, enlevez les meubles inutiles, utilisez des couvre-lits attrayants aux couleurs harmonieuses, les stores et rideaux bien nettoyés.

11 L'éclairage, un élément clé...
Une maison bien éclairée est une marque de bienvenue. Si les visiteurs viennent en soirée, laissez toutes les lumières extérieures et intérieures allumées, remplacez les ampoules s'il y a lieu. La maison sera chaleureuse et accueillante.

12 Trop de monde...
Évitez qu'il y ait trop de personnes chez vous lors d'une visite, les acheteurs auraient l'impression de déranger votre vie familiale et auraient tendance à écourter leur visite ou manquer certains éléments importants de votre maison.

13 La musique et les odeurs...
Votre musique n'est pas nécessairement celle du visiteur; prenez soin de baisser le volume de vos appareils et de fermer le téléviseur. Laissez votre courtier immobilier discuter avec le client en toute quiétude, vous serez surpris des résultats.

De plus, l'odeur d'un bon repas peut ouvrir l'appétit, mais l'odeur du poisson ou d'une fondue au fromage peut décourager, ainsi que les fumeurs... N'hésitez pas à allumer des chandelles odorantes, de l'encens ou faire bouillir de la cannelle, ceci donnera une ambiance paisible des plus agréables

14 Gare au chien...
Les animaux sont les meilleurs amis de l'homme mais certaines personnes sont craintives et ne peuvent supporter leur présence, alors tenez-les à distance.

15 Laissez parler votre courtier.
Soyez accueillants et attentifs mais ne faites pas le travail du courtier. Le client est là pour visiter et non pour converser.

16 La plus belle maison du secteur...
C'est peut-être vrai mais laissez le visiteur le découvrir. Ne lui parlez pas de l'occasion unique qui se présente à lui. Si le visiteur vous fait remarquer certains défauts ou émet une remarque désobligeante, soyez attentif et gardez vos commentaires, votre courtier se chargera d'intervenir.

17 La discrétion est toujours de mise...
Votre courtier immobilier connaît les besoins et les désirs des visiteurs, il pourra mieux que vous insister sur certains avantages qu'offre votre maison. Si vous avez des questions, attendez, il vous téléphonera.


18 Offrir ses meubles trop rapidement... Bien que l'occasion se présente, n'offrez pas immédiatement de vendre vos meubles et accessoires aux visiteurs, restez calme et détendu, votre courtier est au courant et interviendra au bon moment.

19 Les négociations...
Laissez à votre courtier immobilier le soin d'entamer les discussions du prix de vente, les conditions de paiement et la date de prise de possession avec le visiteur. C'est un professionnel qui sait faire la transition entre une maison à vendre et une maison vendue. Il saura mener à bien les négociations à votre avantage.

20 Faites confiance...
Votre courtier immobilier est à votre disposition en tout temps. Avant de prendre des décisions importantes relatives à la vente de votre maison, consultez-le. Il possède une vaste expérience et est toujours à votre service.

«Home staging»

L'Équipe Belzil vous offre la première consultation gratuite à tous nos vendeurs avec notre spécialiste en «Home Staging» ...

Votre maison sur son 36

Qu'est-ce que le «Home Staging»?
Le «Home Staging» est une opération qui consiste à rendre une propriété accueillante et attrayante tout en lui conservant un aspect neutre, dans le but de la vendre rapidement et à un prix plus élevé.

Le «Home Staging» est une stratégie de mise en marché qui a fait ses preuves dans le monde compétitif de l'immobilier. La mise en valeur de propriété tourne autour de règles établies, visant un maximum de résultats avec un minimum d'investissement. Le but est d'attirer l'attention sur les points forts de la propriété, de la rendre irrésistible.

Les 5 principes de base du Home Staging consistent à:

  • Désencombrer
  • Dépersonnaliser
  • Miser sur la propreté
  • Harmoniser le décor
  • Disposer efficacement les meubles

Ce qu'on cherche à provoquer : le coup de foudre!

Une préparation adéquate de la propriété est donc nécessaire; cela contribue à créer les conditions favorables à la vente‚ dès les premiers instants de la visite.

Les avantages du «Home staging»

  • Les maisons ayant subi une transformation se vendent en moyenne 2 fois plus rapidement.
  • La marge de négociation est réduite car les vendeurs savent que leur maison est compétitive.
  • Les acheteurs qui ont un coup de coeur pour une maison ne veulent pas risquer de la perdre. Ils feront rapidement une offre d'achat.
  • Les acheteurs préfèrent des maisons clés en main; ils ne veulent pas bricoler... ils veulent occuper!

Pourquoi changer le décor de votre propriété?
Dès le moment où vous l'avez mise en vente, votre maison appartient déjà à quelqu'un d'autre. La présence de vos articles personnels peut influencer la perception que l'acheteur aura de votre maison. L'objectif est de présenter un décor qui plaira à une majorité d'acheteurs, de donner à la maison un look de maison modèle.

Une fois la décision prise de vendre ou de louer votre propriété, il est important de comprendre que la maison ou l'immeuble devient de la «marchandise».

Pensez à la dernière fois que vous avez voulu faire un achat et que l'emballage était brisé. Il est certain que s'il restait un emballage en parfaite condition sur les tablettes, vous l'auriez choisi avant. Sinon, vous auriez demandé une réduction de prix.

Le même phénomène se produit lorsque les acheteurs et locateurs potentiels visitent des propriétés. Et les acheteurs visitent... en personne et sur internet. Vous avez donc tout intérêt à préparer votre marchandise et à offrir des images éloquentes de votre maison.

Quels sont les coûts?
L'Équipe Belzil vous offre la première consultation tout à fait gratuitement lorsque vous nous confiez la vente de votre propriété.

Les honoraires de notre professionnelle en «Home Staging» varient en fonction de la superficie de la propriété‚ auxquels s'ajoutent les frais de main d'oeuvre si de légers travaux de rénovation sont requis. Pour une maison d'environ 2 000 pi.2‚ le montant à débourser se situe entre 1 000 $ et 2 000 $ (incluant la main d'oeuvre). En général‚ 1% de la valeur marchande de la maison suffit pour réussir cette transformation.

Une estimation gratuite est disponible pour chacun des services professionnels offerts par notre professionnelle en «Home Staging». Nous vous invitons à visiter son site internet au www.votremaisonsurson36.com afin d'obtenir plus d'informations.

Une courtoisie de l'Équipe Belzil

En cas de séparation ou divorce doit-on vendre sa maison ou son condo ?

Les époux habitent souvent une propriété qu'ils possèdent en commun. Mais qu'advient-il de ce lieu de vie lorsque la mésentente s'installe entre les conjoints?

  • Qui continuera à occuper la maison?
  • Qui paiera les frais de charge en attendant?
  • Quelle sera l'indemnité d'occupation?
  • Qui aura la responsabilité des dettes?
  • Arriverez-vous à un accord?
  • Devriez-vous mettre votre maison ou condo à vendre?
  • Quel sera le partage du produit de la vente?

Et plusieurs autres questions s'imposent.

Le début de la mésentente
Divorcer n'est pas une décision qui se prend du jour au lendemain. Toutefois, lorsque les difficultés conjugales surgissent et que les conjoints ne souhaitent plus vivre sous le même toit, la question du logement conjugal se pose inévitablement. Doivent-il mettre leur maison à vendre? S'ils décident de vendre leur propriété, comment doivent-ils gérer la transaction?

Qui continue à occuper la maison ?
Même si rien ne va plus, il faut quand même décider de ce que deviendra la maison. Il se peut bien sûr que les époux soient d'accord et prennent une décision entre eux. Bien sûr, l'un des époux peut quitter volontairement les lieux communs. Toutefois, en règle générale, il est très probable qu'ils ne parviennent pas à décider qui devra définitivement quitter la propriété. C'est pour cette raison que l'on verra plusieurs propriété à vendre en cas de divorce.

Parmi les options possibles pour le choix :
Évidemment, plusieurs facteurs peuvent influer sur la décision finale que prendra le couple quant au fait de mettre leur maison à vendre. En voici quelques-uns:

  • L'un des époux souhaitant rester dans la maison ne dispose pas de revenus suffisants pour se permettre une location.
  • L'un des conjoints travaille directement depuis la maison (ex.: travailleur autonome).
  • L'une des deux personnes a déjà quitté le domicile et elle dispose d'une autre alternative (logement loué, habiter chez un parent, etc.).
  • L'un des conjoints est victime de violence conjugale et demande de continuer d'habiter (provisoirement) la maison.

Bien que certains cas soient plus graves que d'autres, il n'en reste pas moins que les raisons sont nombreuses et que les époux doivent pouvoir faire face à bien des cas de figure.
Même si le logement est la propriété de l'un des époux (héritage, achat en vue du mariage, etc.), le juge peut permettre à l'autre d'occuper provisoirement les lieux après la séparation.

Qui prend les frais en charge en attendant ?
Une maison représente une quantité de frais importante à assumer. Ils vont des approvisionnements de base (eau, électricité, gaz...) aux charges de propriétaire (prêt hypothécaire, assurances, etc...). Qui doit continuer à prendre ces dépenses en charge lorsque le couple est séparé et décide de vendre sa maison?

Premièrement, les époux peuvent se mettre d'accord sur une répartition des charges. Sinon, ce sera au juge de prendre une décision. Normalement, l'époux qui reste dans la maison paie les fournitures indispensables jusqu'à ce que la maison soit vendue (avec ou sans l'aide d'un courtier immobilier).

L'indemnité d'occupation
Le conjoint qui continue à habiter la maison conjugale risque de se voir contraint de payer une indemnité d'occupation. Ce dédommagement lui sera imposé même si, finalement, la maison lui est attribuée. Cette indemnité d'occupation se calcule sur base de la valeur locative du bien immobilier en question.

Si la procédure et la liquidation-partage traînent en longueur, cette indemnité d'occupation risque de représenter un sérieux budget. Ce que l'on oublie trop souvent. Assurez-vous d'avoir toutes les informations en main.

La responsabilité des dettes
En général, les deux conjoints restent tenus responsables des dettes face à leurs créanciers. Toutefois, dans la pratique, ils décident souvent qui continuera (provisoirement) à payer. C'est le genre de détail qu'il est impératif de régler avant de mettre la maison à vendre et, surtout, avant de conclure une transaction.

Et la séparation ou le divorce arriva...
Si les difficultés conjugales débouchent finalement sur un divorce ou une séparation permanente, il faudra trouver une solution définitive pour la maison. Nous parlons ici d'une situation où aucun accord n'a pu être dégagé pendant la procédure en divorce elle-même. Les droits de chaque conjoint sur le bien immobilier dépendent entre autres du régime matrimonial qu'avait adopté le couple et de l'éventuel contrat de mariage s'il y a lieu.

Le régime légal
La situation la plus fréquemment rencontrée est celle des époux mariés sous le régime légal (séparation de biens et communauté des acquêts) et dont la maison fait partie du patrimoine commun. Dans un cas comme celui-ci, l'argent que le couple amassera en décidant de vendre sa maison sera comptabilisé dans ce même patrimoine.

Un accord entre époux
Les époux peuvent parfaitement se mettre d'accord pour divorcer par consentement mutuel ou pour adopter, après divorce, un arrangement à l'amiable (partiel ou non) concernant la liquidation-partage de leurs biens. La maison peut être attribuée à l'un des partenaires (avec ou sans compensation financière pour l'autre) tout comme le couple peut convenir de mettre sa propriété à vendre.

Lors d'un divorce par consentement mutuel, il peut aussi être convenu qu'aucune pension alimentaire ne sera due entre époux, mais qu'en échange, le partenaire qui aurait reçu la pension alimentaire pourra racheter la maison à prix plus bas.

Sinon... vendre sa maison ?
Si les époux ne parviennent pas à se mettre d'accord, cela ne signifie pas nécessairement qu'ils devront mettre leur propriété à vendre. C'est une menace que brandissent trop souvent les époux... à tort !

Un des époux (ou les deux) peut demander au notaire désigné pour la liquidation-partage « l'attribution préférentielle » du bien immobilier. Le conjoint demande que le bien immobilier lui soit attribué à un prix qui sera fixé par un expert.

La vente n'aura lieu que si aucun partage n'est possible, si aucun arrangement à l'amiable n'a pu intervenir et si aucune attribution préférentielle n'a été demandée. Si les époux ne sont pas d'accord sur la méthode de vente, celle-ci sera publique (avec un courtier immobilier). Et chacun des époux a parfaitement le droit de faire une offre lors de cette vente publique.

Si le prix adjugé reste bas, le conjoint qui peut enfin racheter y trouvera son compte. Si la maison est adjugée à un prix élevé à un tiers, ce sont les deux époux qui feront une bonne affaire puisqu'ils devront se partager le produit de la vente.

Partager le produit de la vente ?
Si le couple réussit à vendre sa maison, le prix de vente obtenu doit en principe être partagé en deux parts égales. Ceci, bien sûr, après avoir épuré l'éventuel solde de l'emprunt en utilisant le produit de la vente.

La règle du partage en deux parts égales connaît cependant des exceptions. Il est possible que l'un des conjoints ait investi de son propre argent dans la propriété (argent qu'il/elle possédait avant le mariage ou qu'il/ elle a reçu ou hérité). Ce conjoint peut demander que le patrimoine commun l'indemnise pour l'investissement consenti. Cette demande est possible à une condition : qu'il puisse prouver qu'il a bel et bien investi dans le bien immobilier de l'argent issu de son patrimoine propre.

La propriété appartient à l'un des deux
Dans un régime légal, il se peut aussi que la propriété appartienne exclusivement à l'un des deux conjoints (ex.: héritage, donation, achat avant le mariage, etc.).

Après le divorce, l'habitation revient évidemment au conjoint propriétaire. Et il ne peut être question De vendre sa maison dans ce cas (à moins que le conjoint en question n'en décide ainsi).

Il est important de ne pas traverser un divorce sans être informé sur le volet immobilier.
N'hésitez pas à contacter votre courtier de l'Équipe Belzil.

Guide de préparation au déménagement après l'achat d'une maison à vendre

Vous avez visité la maison à vendre ou le condo à vendre idéal, vous avez fait une offre d'achat à l'aide de votre courtier immobilier et vous êtes enfin rendus à l'étape du déménagement ? FÉLICITATIONS !!!

Un déménagement sans problème et qui roule en douceur se planifie facilement, en autant que l'on agisse ... Afin de vous faciliter la tâche, nous vous avons préparé ne liste exhaustive des activités que vous devrez peut-être réaliser d'ici ?le jour « D ».

Téléchargez notre feuillet pour vous assurer de ne rien oublier!